Ajouter
Crocmelu
à vos favoris

Vous pouvez choisir ici ------>

 

 

 


 

ETUDE DU " E MUET "




Pour les studieux, un peu de technique.Le E muet est une des difficultés majeures de la prosodie classique.
Ainsi on ne peut pas utiliser, à l'intérieur d'un vers, des mots comme JOIE, PLUIE , VIE, LYCEE...etc.. s'ils ne sont pas élidés, c'est à dire, suivis d'une voyelle.

En effet en poésie, contrairement au langage courant, on prononce tout. On devrait ainsi lire: une viE plaisante.Il vaut donc mieux écrire : une vie agréable,car le E, lié à la voyelle qui suit devient muet et ne se prononce plus; on lit une viagréable.

Par contre suivi d'une consonne le E se prononce, on dit par exemple:

un E femm E charmante,
un rêv
E démoniaque......

Cependant en fin de vers, le E reste toujours muet,vous pouvez donc tout utiliser.Ce seront des rimes féminines car même un mot masculin (comme lycée) est une rime féminine quand il se termine par un E muet.

 

RETOUR HAUT DE PAGE


 


 

ETUDE DE LA CESURE



 


Après l'étude du E muet , une des techniques les plus importantes et souvent négligée : LA CESURE .

Elle ne se trouve que dans les vers de DIX ou DOUZE syllabes dits " Décasyllabe " et " Dodécasyllabe " .
Ce dernier est couramment appelé " ALEXANDRIN " du fait de sa popularité à la fin du XII° siècle dans le ROMAN D'ALEXANDRE.

.. Dans les vers de douze syllabes (ne dites pas douze pieds : ce terme ne concerne que la poésie latine et grecque) chaque partie , appelée HEMISTICHE compte six syllabes.

Exemple connu de tous :


Oh ,combien de marins / combien de capitaines
Qui sont partis joyeux / pour des courses lointaines

.. Dans les vers de dix syllabes , cette césure , ce temps mort , se trouve soit :

1) Entre les syllabes cinq et six :

Je ne vous suis pas / dans cette galère
Qui semble un produit / de votre colère

2) Soit entre les syllabes quatre et cinq :

Prétendez-vous / ne l'avoir jamais su ,
Que beau ce don / fut fait à votre insu


L'avantage de la césure 4/6 est dans la suppression de cette sorte de balancement monotone qui résulte de celle à 5/5.
Il nous faut ici revenir au problème du E muet de la leçon précédente : Le E muet situé à la césure doit être suivi OBLIGATOIREMENT d'une voyelle qui assure son élision (absence de prononciation) .Il faut donc écrire :

L'oiseau se penche / au gré du vent berceur .
On peut perdre la vue / en approchant trop prés .
Mon âme se berce / à ce souvenir . Etc.......


Pour illustrer cette leçon je vous propose un de mes textes . Il s'agit d'une ballade écrite en décasyllabes 4 / 6 et comptant de nombreux exemples de E muets à la césure élidés comme il se doit .
De plus cette forme de ballade , inventée par jean MOLINET vers 1485 est dite " ballade baladante batelée " car elle fait rimer la césure du dernier vers avec la rime précédente .


HYMEN de jj. Bloch


1

Plaisir d'amour , comme dit la chanson ,
Dure aussi peu qu'éphémère kermesse ;
Venu du coeur , raisonné , polisson ,
Il ne tient pas , ou fort peu sa promesse .
Ce jugement , parfois immérité ,
Se manifeste avec l'avidité ,
L'appât du gain , l'ennui , la lassitude .
Ces deux , tapis au sein de l'habitude ,
Plus que l'orgueil , défaut des valeureux ,
Chassent la joie et la sollicitude .
La servitude efface l'amoureux

2

Chez les pourvus , par une autre façon ,
Vient s'abolir l'entente , la prouesse .
Le créancier devra payer rançon ...
Car si Paris valait bien une messe
Un patrimoine a son champs limité ;
Il se refuse à la frivolité
On chassera toute mansuétude
En laissant place à la ferme attitude .
Adieu les mots , les termes chaleureux ,
Bonjour au temps de la vicissitude
La servitude efface l'amoureux .

3

La jalousie aussi , par son soupçon ,
Joue à son tour un rôle de diablesse .
D'autres désirs , pour un nouveau frisson ...
La crainte naît , puis torture et nous blesse .
Sous ses traits durs se peint l'hostilité ,
De pair avec notre incrédulité ,
Le tout baignant dans une incertitude
Où se complaît la basse turpitude ...
Le temps n'est plus aux élans vigoureux ,
Ils ont fait place à la décrépitude ,
La servitude efface l'amoureux .


RETOUR HAUT DE PAGE